top of page

Plumes croisées (deuxième partie)

Son message avait fait mouche. Il lui répondit sur le clavier de son téléphone :

S'amuser ?
Justement j'étais en train de relire ton histoire.
Laquelle ?
Celle de ce stagiaire un peu candide
et de sa collègue un peu moins.
Ha ! Elle te plaît ?
Oui beaucoup. D'ailleurs...
D'ailleurs ?
Disons que là, elle a son petit effet...
Du genre ?
Du genre humide
Mmm raconte
Et bien je suis bien calée dans mon fauteuil, les pieds sur mon bureau.
J'ai tiré mon clavier à moi pour t'écrire mais mes doigts
n'ont pas très envie de rester sur les touches...
Et toi ?
Moi, je suis allongé sur mon canapé avec mon téléphone
et je commence déjà à me sentir à l'étroit dans ce jean.
Alors mets-toi à l'aise.
Avec plaisir.
Ça y'est ?
Oui
Explique-moi
Je viens de déboutonner mon jean...
Descends-le un peu
mais laisse ton boxer en place pour le moment.
Tu es dur ?
À moitié...
Moi je crois que je suis trempée.
Tu crois ?
Tu veux que je vérifie ?
Oui, dis-moi.
Mes doigts confirment.
Il faudra que je nettoie mon clavier.
Maintenant je suis dur...
Fais voir !
Si tu me fais voir aussi
Ok

Brume reçu alors une photo plongeante d'un boxer dont la bosse laissait deviner ce qui était terré dessous. En y regardant de plus près, elle aperçut l'extrémité du sexe qui pointait à la limite de l'élastique, comme s'il cherchait timidement à sortir de son antre.

En réponse, elle orienta sa webcam de façon à donner elle aussi une vue plongeante sur ses lèvres qui s'écartaient à peine. Le bout de son majeur était posé sur son clitoris.

Mmmm, ça donne envie...
Qu'est-ce qui te ferais envie ?
Moi j'aurais envie d'en voir plus.
Envie de venir y déposer un baiser
Puis d'y promener ma langue.
C'est exactement ce dont j'aurais besoin.
Mais pour le moment ce sont mes doigts qui ont commencé le travail.
Et toi, es-tu sorti de ton terrier ?
Oui, moi aussi je commence

La photo qu'elle reçut alors montrait son sexe fermement tenu dans sa main, suggérant clairement les lents aller et retour qu'il avait lui aussi commencé à exécuter.

Maintenant je suis complètement trempée.

Le message suivant mit plusieurs secondes avant d'arriver.

Désolée, pas facile d'écrire en même temps.
Je comprends, c'est pareil pour moi :
difficile d'écrire des messages de la main gauche.

À peine eut-il fini d'écrire son message qu'il reçut une courte vidéo. Elle montrait les deux doigts de Brume en train de fouiller dans les replis de son intimité. Il pouvait même entendre son souffle qui s'accélérait.

En réponse, il lui envoya un court extrait de sa main qui masturbait son pénis lentement.

J'aime beaucoup te savoir en train de te masturber
en me regardant me caresser.
C'est très excitant pour moi aussi.

Plusieurs minutes s'écoulèrent alors sans qu'aucun message ne lui parvienne.

Désolé, ma copine vient d'arriver dans le bureau.
Le temps de tout lui expliquer.
Mais au moins j'ai les mains libres maintenant...
30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Plumes croisées (première partie)

"Avec plaisir, mais d'ici là, que penserais-tu qu'on s'amuse un peu sur cette messagerie. J'ai besoin de me détendre ce soir..."

Kommentare


bottom of page