top of page

Collègue - 19.

Le suspense prend fin lorsque je me retrouve avec une parfaite réplique de l’Origine du Monde sous les yeux

— Je t’avoue que j’aurais été curieuse de te voir aux prises avec le sexe d’un autre homme mais cela aurait peut-être fait un peu trop pour toi au niveau découverte pour ce soir, je me trompe ?

— Il est vrai, Madame, que cela serait une nouvelle première.

— C’est moi ou bien ce n’est pas un refus catégorique de ta part ? Je vais me montrer magnanime et ne pas trop te sortir de ta zone de confort en ne te proposant que cette figue que tu vas devoir lécher pendant que je vais finir de te prendre mais tu ne perds rien pour attendre. Cela dit, je ne t’interdis pas de me surprendre si tel est ton désir.

L’homme l’a très bien entendu et vient se mettre à derrière sa compagne de sorte que j’ai une vue imprenable sur la queue qu’il présente à sa bouche et qu’elle avale avec volupté

— Si tu veux la remplacer, il suffira de le leur demander poliment mais je ne suis pas certain, connaissant le talent que tu as pour ça, qu’elle désire que tu la délaisses pour avaler son homme. Enfin, je vous laisse juges tous les trois. Puis-je tout de même te proposer un jeu ?

— Dites-moi Madame, mais je pense déjà que je vais vous dire oui.

— Deviendrais-tu prétentieux ? Laisse-moi d’abord te présenter la chose : tu vas devoir faire jouir cette femme avant d’une part qu’elle le fasse jouir lui et d’autre part que je ne te fasse jouir toi. Avant d’accepter, sache que je peux très bien t’essorer en quelques coups de poignet. C’est moi qui ai le contrôle, ne l’oublie pas et, si je peux te faire atteindre des sommets de plaisir, tu peux tout aussi bien n’avoir qu’un orgasme ruiné qui te laissera sur ta faim.

La menace est à peine voilée et je la prends très au sérieux.

— Qu’il en soit fait selon vos désirs Madame, et je tâcherai de faire de mon mieux de mon côté

— Je te préfère ainsi, un peu plus modeste, mais nous avons suffisamment parlé et l’oiseau a baissé la tête. Revenons donc à nos moutons.

J’ai en effet débandé pendant la discussion et j’en suis un peu confus. Pas très longtemps cependant car la science de ses caresses, jumelée avec la reprise de ses va et vient en moi et le goût iodé du sexe que je lèche désormais, me fait vite reprendre vigueur.

35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Collègue - 16.

Ce qu’elle vient de dire est lourd de sous entendus et je préfère ravaler ma curiosité de crainte d’en savoir trop trop vite.

Collègue - 17.

— Eh bien, pour un novice, je te trouve bien gourmand ! Montre-toi patient, je suis presque au bout.

Comments


bottom of page