top of page

Collègue - 18.

Elle accélère la cadence et je me sens comme un pantin désarticulé et animé par ses seuls coups de boutoir. Heureusement qu’elle a un autre point d’ancrage sur moi car je me demande entre deux couinements si elle ne me ferait pas valdinguer du fait de sa puissance. Ancrage que je sens d’ailleurs prêt à exploser dans sa main, ce dont il faut que je l’avertisse. Elle n’en a finalement pas besoin car, aussi bien que celui de sa folle cavalcade, le rythme de ses caresses sur mon sexe ralentit.

— Tout doux mon joli ! Je sens aux tressautements de ta queue que tu es à deux doigts de partir et, si c’est ce que tu veux, je tiens à te dire que je n’en ai pas terminé avec toi. Et puis il y a des spectateurs à présent. Tu ne voudrais tout de même pas abréger le plaisir de leur contemplation.

Tout à mon enculage, je ne m’étais pas rendu compte du fait qu’il y avait de nouveaux arrivants ni même du fait qu’ils formaient un demi-cercle autour de nous. Je peux même entendre à présent les murmures appréciateurs de cette assemblée.

— Il prend cher, ce pauvre garçon

— Pauvre, pauvre, c’est vite dit. Vu comme il bande, il ne doit pas trouver le traitement aussi désagréable que cela, sans compter que je sais parfaitement que tu crèves d’envie d’être à sa place mon chéri.

— Il lui manque tout de même une chatte à bouffer si tu veux mon avis

— Ou une bite à sucer ?

— Tu me connais si bien, ma chérie

— Cela dit, il ne doit certainement pas avoir droit au chapitre, on va demander à Sa Dame ce qu’elle en pense ?

Le couple qui discutait s’avance vers nous et tout cela a sonné divinement à mes oreilles. J’ai une envie folle d’en donner pour leur argent à ces voyeurs qui, selon ce qu’elle va leur répondre, pourraient très bien devenir acteurs. J’ai hélas beau tendre l’oreille, je ne parviens pas à saisir le sens du conciliabule qui se déroule derrière moi. Tout ce que j’entends ce sont des rires étouffés qui laissent présager que je suis loin d’en avoir terminé ici. Ne reste plus qu’à savoir comment mais, contrairement à mon arrivée, cette expectative n’est plus du tout associée à la moindre appréhension.

36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Collègue - 15.

— Je trouve que, finalement, cette révélation suffit à cette séance et mérite une récompense.

Collègue - 16.

Ce qu’elle vient de dire est lourd de sous entendus et je préfère ravaler ma curiosité de crainte d’en savoir trop trop vite.

Collègue - 17.

— Eh bien, pour un novice, je te trouve bien gourmand ! Montre-toi patient, je suis presque au bout.

bottom of page